i

bible-turquie

Une Bible qui serait vieille de 1500 ans a été retrouvée en Turquie à Ankara. Cette précieuse découverte révèlerait l’annonce claire faite par Jésus (saws) de la venue d’un autre Prophète après lui, Muhammad (saws). L’authenticité de ce manuscrit doit être prochainement confirmée avec des analyses scientifiques de sa date précise.

Une précieuse découverte

Cette Bible a été en réalité retrouvée en 2000 par les autorités turques lors d’une saisie de divers objets volés par des contrebandiers en Méditerranée. Cette Bible est ensuite restée longtemps cachée dans un Palais de justice d’Ankara.

Selon des médias turcs, et notamment selon une déclaration du Ministre de la culture turc, Ertugrul Gunay, le Vatican aurait demandé à consulter le précieux ouvrage, information aussitôt démentie par l’église catholique.

Ecrite à la main et en araméen, la langue maternelle de Jésus (‘aleyhi salam), aux lettres dorées sur des pages en peau d’animaux, cette découverte est un véritable trésor de par sa rareté et son contenu. En effet, il s’agirait de l’Évangile de Barnabé où la venue du Prophète Muhammad (salallahou ‘aleyhi wa salam) est clairement annoncée par Jésus (‘aleyhi salam).

Jusqu’à ce jour, la plus vieille Evangile de « Saint-Barnabé » découverte date du XVIème siècle. Barnabé est reconnu comme étant le fondateur de l’Eglise chypriote. Cet écrit, bien que non reconnu comme étant totalement authentique par les musulmans est celui qui se rapproche finalement le plus de principes évoqués dans le Coran et en contradiction avec les autres écrits canoniques : Jésus  (‘saws) est un Prophète mais n’est pas le fils de Dieu, pas de Trinité et ni de crucifixion mentionnés, et Jésus  (saws) annonce la venue du Prophète Muhammad  (saws).

L’Evangile de « Saint-Barnabé » est un écrit qui suscite un débat entre musulmans et chrétiens d’où la portée de cette récente trouvaille.

Des recherches scientifiques décisives relatives à l’authenticité

Cependant, il existe encore des doutes quant à l’âge précis de cette Bible manuscrite. En effet, des analyses scientifiques sont en cours afin de déterminer l’époque précise de son écrit.

Ces recherches seront décisives dans la mesure où selon certains spécialistes il existerait une incohérence entre sa date et l’époque de Saint-Barnabé. A titre d’exemple, selon un Pasteur protestant turc, Ihsan Ozbëk, le livre semble dater du Vème ou du VIème siècle, alors que Saint-Barnabé avait vécu bien avant, à savoir, au Ier siècle.

Mais, cette copie a peut être été rédigée par l’un des disciples de Saint-Barnabé. C’est du moins l’avis d’un grand quotidien turc, Zaman.

En attendant la révélation de son âge réel, le précieux manuscrit est actuellement mis sous haute protection, sa valeur étant estimée à plus de 17 millions d’euros. Le public pourra prochainement venir le voir au Musée d’ethnographie d’Ankara.

http://www.ahmed-deedat.fr/pages/Rencontre_avec_des_missionnaires_chretiens-7940185.html