Pyramides: le secret des Egyptiens percé

Pyramides: le secret des Egyptiens percé

Magnifique, des scientifiques ont durement travaillé pour arriver à étayer les versions officielles quand à la construction des pyramides, à savoir, comment les blocs servant à construire les pyramides ont été transportés! Mais malheureusement, cela reste une découverte qui accrédite les versions officielles, alors qu’il y a encore nombre de questions qui n’ont toujours pas de réponse, et quand il n’y a pas de réponse, on ne pose même plus la question… Les versions officielles de l’histoire n’expliquent pas ce qui suit:

Comment se fait-il que les égyptiens aient eut de telles connaissances en astronomie? Qu’ils aient été aussi précis quand au magnétisme terrestre ou l’organisation des blocs? Comment est-il possible que des civilisations aussi éloignées et différentes les unes des autres aient pu construire des édifices parfois si similaires?

Les Pyramides 02

Comment les Egyptiens sont-ils parvenus à construire des pyramides, transporter des blocs de pierre de plusieurs tonnes et déplacer des statues géantes uniquement à la force de leurs bras et de leurs jambes? 4.500 ans plus tard, des physiciens néerlandais ont visiblement trouvé la réponse. Et la solution est d’une simplicité enfantine…

Tout le monde sait que le peuple égyptien était doté d’une grande intelligence pour construire les pyramides ou de gigantesques statues. Ils avaient notamment développé des systèmes de traîneaux pour déplacer plusieurs tonnes de blocs de pierre. Mais une question revenait avec insistance: comment faisaient-ils pour les tirer dans le sable?

Si la réponse semble aujourd’hui enfantine, il a toutefois fallu l’intervention de plusieurs physiciens néerlandais de l’Université d’Amsterdam et de la Fondation pour la recherche fondamentale sur la matière (FOM) pour y voir un peu plus clair dans cette affaire. Et selon le site « Phys.org », le résultat de leurs recherches publié dans les « Physical Review Letters » (datant du 29 avril) permet (enfin) de percer ce mystère.

 


Goutte d’eau
La solution? Elle est aussi simple qu’une goutte d’eau. Effectivement, il apparaît que les Egyptiens se sont facilités la tâche en mouillant le sable à l’avant du traîneau. Des tests effectués en laboratoire ont démontré que la force de traction est diminuée de moitié en dosant correctement l’humidité du sable.

 

Question de dosage
Si on ajoute de l’eau au sable, des « ponts capillaires » se forment entre les grains. Les petites gouttes d’eau les collent entre eux et la compacité du sable augmente. Forcément, un traîneau glisse mieux sur une surface compacte. Sur le sable sec, la progression a plutôt tendance à freiner. Et en versant trop d’eau, le risque de boue est possible et la force de traction deviendra à nouveau très compliquée. Bref, tout est une question de dosage…

Avancée historique
Cette découverte, une avancée importante dans l’Histoire, permettrait aussi de comprendre le comportement d’autres matériaux granuleux, comme le béton, le goudron ou l’asphalte. Et par la même occasion d’améliorer les transports à travers le monde (10% de notre consommation énergétique totale).

Source+illustration et vidéo: 7sur7.be

Et d’autres questions viennent encore s’ajouter. Comment faire admettre à un égyptologue que le Sphinx peut être nettement plus vieux que tout ce qui a été dit jusqu’à présent? Plus vieux de 10 000 ans? Cela parmi d’autres mystères de l’histoire abordés dans ce reportage:

 

Et à voir absolument pour ceux qui ne connaîtraient pas encore, le documentaire que la majorité des scientifiques, égyptologues et autres passionnés d’histoire refusent de prendre en compte, pour ne pas avoir à remettre en cause les acquis et les découvertes de ces derniers siècles? À voir absolument, il est exceptionnel!

 

Pour découvrir le documentaire en intégralité, je vous laisse effectuer votre petite recherche, il est disponible sur le web, par souci de respect des droits d’auteurs, il ne sera pas proposé sur ce blog.

Quoiqu’il en soit, nous continuerons à entendre les mêmes découvertes, les mêmes versions de l’histoire, les mêmes paroles qui en aucun cas ne proposeront une explication réellement logique et convaincante des questions restées en suspend…

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Cornelia Porco (dimanche, 22 janvier 2017 07:30)


    It's actually a nice and useful piece of information. I'm glad that you just shared this useful info with us. Please keep us up to date like this. Thank you for sharing.

Mickael Fauque Guérisseur magnétiseur énergéticien, sourcier, géobiologue diplômé de la fédération francçaise de géobiologie et de l'école de géobiologie "l'atelier feng shui"
Mickael Fauque Guérisseur magnétiseur énergéticien, sourcier, géobiologue diplômé de la fédération francçaise de géobiologie et de l'école de géobiologie "l'atelier feng shui"

CONTACT

info@biorespire.com

06.68.15.75.57

 

Le Blog de biorespire
Le Blog de biorespire
stages et conférences
stages et conférences
la géobiologie
la géobiologie
guerisseur
guerisseur
le sourcier et l'eau
le sourcier et l'eau
l'expertise
l'expertise
L'harmonisation
L'harmonisation
La dynamisation
La dynamisation
Le tracé régulateur
Le tracé régulateur
Construction saine
Construction saine
Géobiologie archéologique
Géobiologie archéologique
pollutions élèctromagnétiques
pollutions élèctromagnétiques
Tarifs et devis
Tarifs et devis