Une fleur disparue trés toxique refait son apparition en Angleterre

Angleterre: Il découvre une fleur tueuse près d'un phare

 
 

BOTANIQUE - On la croyait disparue depuis des années...

Entre la violette et le bougainvillier, cette petite fleur aurait tout à fait sa place dans une jardinière. Pourtant, mieux vaut ne pas s’en approcher. La Nielle des Blés, ou agrostemma githago de son nom savant, contient un poison dangereux qui peut entraîner de graves problèmes de santé pour l’homme allant jusqu’à la mort.

Par chance, Dougie Holden n’a pas connu ce genre de mésaventure. Ce gardien assistant d’un phare de Sunderland a découvert cette petite fleur, comme le relatre le Daily Mail. En Angleterre, la Royal Horticultural Society a mis en garde les promeneurs des dangers de cette fleur tueuse. Il est clairement recommandé de ne pas la cueillir, ni même la toucher. Encore moins de la manger, comme dans Into The Wild.

«C’est une fleur très rare qui avait disparu en Grande-Bretagne, indique Guy Barter, conseiller en chef de la Royal Horticultural Society. La graine s’est peut-être retrouvée dans un mélange de fleurs sauvages. Elle devait sommeiller depuis des années.» Selon les experts, chaque partie de la plante est remplie de poison. Elle aurait été importée en provenance d’Europe de l’est par des agriculteurs au 19ème siècle.

R.S.
Nielle des blés: Cette plante messicole (adventice des céréales) était redoutée à cause de la toxicité de ses graines noires et anguleuses. En effet, ces dernières contiennent des saponines qui sont toxiques pour les animaux (notamment le bétail et les oiseaux) comme pour l'humain (propriétés hémolytiques et paralysantes, sources de méfaits lorsque la plante se retrouve dans les farines). Mais en fait, les feuilles et la tige sont elles aussi toxiques

Nielle des blés: Cette plante messicole (adventice des céréales) était redoutée à cause de la toxicité de ses graines noires et anguleuses. En effet, ces dernières contiennent des saponines qui sont toxiques pour les animaux (notamment le bétail et les oiseaux) comme pour l'humain (propriétés hémolytiques et paralysantes, sources de méfaits lorsque la plante se retrouve dans les farines). Mais en fait, les feuilles et la tige sont elles aussi toxiques

Écrire commentaire

Commentaires : 0
Mickael Fauque Guérisseur magnétiseur énergéticien, sourcier, géobiologue diplômé de la fédération francçaise de géobiologie et de l'école de géobiologie "l'atelier feng shui"
Mickael Fauque Guérisseur magnétiseur énergéticien, sourcier, géobiologue diplômé de la fédération francçaise de géobiologie et de l'école de géobiologie "l'atelier feng shui"

CONTACT

info@biorespire.com

06.68.15.75.57

 

Le Blog de biorespire
Le Blog de biorespire
stages et conférences
stages et conférences
la géobiologie
la géobiologie
guerisseur
guerisseur
le sourcier et l'eau
le sourcier et l'eau
l'expertise
l'expertise
L'harmonisation
L'harmonisation
La dynamisation
La dynamisation
Le tracé régulateur
Le tracé régulateur
Construction saine
Construction saine
Géobiologie archéologique
Géobiologie archéologique
pollutions élèctromagnétiques
pollutions élèctromagnétiques
Tarifs et devis
Tarifs et devis