Stonehenge: une nouvelle carte numérique révèle de nouveaux monuments jusque là inconnus

Stonehenge: une nouvelle carte numérique révèle de nouveaux monuments jusque là inconnus

Il se passe rarement plus de six mois sans que je ne publie un article sur une nouvelle découverte faite sur Stonehenge ou son entourage...

Mais aujourd'hui, dans le cadre d'un projet de cartographie numérique sans précédent, c'est une foule de monuments archéologiques jusqu'alors inconnus qui ont été découverts autour du monument.

Cette étude, qui va transformer notre connaissance de ce paysage emblématique, a notamment révélé des découvertes sur Durrington Walls, la plus grande enceinte néolithique au monde.

Les nouveaux monuments (points rouges) découverts sous le sol. Image: University of Birmingham/The Stonehenge Hidden Landscape Project

Les paysages cachés de Stonehenge.

Le projet Stonehenge Hidden Landscapes (Paysages Cachés de Stonehenge), dirigé par L'Université de Birmingham en collaboration avec l’Institut Ludwig Boltzmann (prospection archéologique et archéologie virtuelle), est le plus grand projet de ce type.

Des techniques de télédétection et des relevés géophysiques ont montré des centaines de nouvelles caractéristiques qui font maintenant parties de la carte numérique archéologique la plus détaillée, du paysage de Stonehenge, jamais produite.

Les résultats surprenants de cette étude comprennent 17 monuments rituels jusque là inconnus datant de la période où Stonehenge atteignait sa forme finale.

Des douzaines de tertres funéraires ont été cartographiés dans les moindre détails, dont un grand tumulus (ou brouette) qui fut construit en bois massif, probablement utilisé pour une inhumation rituelle après une séquence compliquée d'exposition et d'excarnation (action de dépouiller un organe des parties charnues qui l'entourent) du corps; et l'ensemble a finalement été recouvert par un monticule de terre.

La grande brouette telle qu'elle devait apparaitre. Image: University of Birmingham/The Stonehenge Hidden Landscape Project

De nouvelles informations sur Durrington Walls

Le projet a aussi révélé de nouvelles informations totalement inattendues sur des monuments déjà connus.

Certaines parmi les plus importantes concernant le "super henge" Durrington Walls situé à une courte distance de Stonehenge.

Cet immense monument rituel, probablement le plus grand de ce type au monde, a une circonférence de plus 1.5km.
La nouvelle étude a révélé qu'il y a eu une phase plus ancienne, lorsque le monument était flanqué d'une rangée d'énormes poteaux ou de pierres massives. Avec peut-être plus de 3 mètres de hauteur, il devait y en avoir jusqu'à 60. D'ailleurs certains d'entre eux (ou certaines d'entre elles si c'étaient des pierres) seraient encore ensevelis sous les énormes talus entourant le monument.

C'est grâce à la technologie de pointe que ces découvertes ont pu être faites: ce projet a ajouté une nouvelle dimension à cette vaste structure énigmatique.

Les travaux ont aussi révélé des nouveaux types de monuments comme de grandes fosses préhistoriques, dont certaines formeraient des alignements astronomiques, ainsi que de nouvelles informations sur les centaines de tertres funéraires, sur les implantations de l'Age du Bronze, de l'Age du fer et de la période Romaine, et sur les champs à un niveau de détail jamais vu jusqu'ici.

Pris dans leur ensemble, ces résultats montrent que les nouvelles technologies transforment la façon dont les archéologues appréhendent le paysage de Stonehenge et son développement sur ​​une période de plus de 11.000 ans.

Tous les nouveaux monuments qui ont été découverts sont visibles ici. Image: University of Birmingham/The Stonehenge Hidden Landscape Project

En cette année marquant le centenaire de la Première Guerre mondiale, la nouvelle carte de Stonehenge apporte aussi des informations sur cet événement mémorable: les études ont montré en détail les tranchées d'entrainement creusées autour du monument afin de préparer les troupes pour la bataille sur le front occidental, ainsi que les traces du RAF/RFC Stonehenge, une des premières bases aériennes militaires utilisée entre 1917 et 1920.


Un projet révolutionnaire.

Selon le professeur Vincent Gaffney, du Landscape Archaeology and Geomatics à la University of Birmingham et directeur du projet:
"le Projet Stonehenge Hidden Landscapes est unique à un niveau global. Non seulement il a révolutionné la manière dont les archéologues utilisent les nouvelles technologies pour interpréter le passé, mais il a aussi transformé la façon dont nous comprenons Stonehenge et son paysage.
Bien que Stonehenge soit le plus emblématique des monuments préhistoriques et qu'il occupe l'un des paysages archéologiques les plus riches au monde, il reste encore beaucoup à découvrir.
Ce projet a révélé que la zone autour de Stonehenge grouille d'archéologie inédite et que l'application des nouvelles technologies peut transformer la façon dont les archéologues, et un public plus large, comprennent l'un des paysages les plus étudiés sur terre.
De nouvelles structures ont été révélées, ainsi que de nouveaux types de monuments qui n'ont jamais été vus par les archéologues jusqu'à ce jour.
Toutes ces informations, visibles sur une simple carte numérique, devraient permettre de guider les futures recherches sur Stonehenge et ses environs.
Stonehenge se sera plus jamais pareil."

Pour le Professeur Wolfgang Neubauer, Directeur du Ludwig Boltzmann Institute:
"le développement des méthodes non-invasives pour documenter notre patrimoine culturel est l'un des plus grands challenge de notre époque et ne peut être accompli qu'en adaptant les dernières technologies comme les géoradars et les magnétomètres à haute résolution.(...).
Les téraoctets de données numériques collectées lors des sondages permettent de faire une cartographie précise des monuments et des caractéristiques archéologiques enterrées ou encore visibles dans le paysage aux alentours de Stonehenge
Après des siècles de recherche, l'analyse de toutes les caractéristiques cartographiées rend possible, pour la première fois, la reconstruction du développement de Stonehenge et de ses environs à travers le temps."

Sources:

via: Les découvertes archéologiques
http://decouvertes-archeologiques.blogspot.ca/2014/09/stonehenge-une-nouvelle-carte-numerique.html#more

Écrire commentaire

Commentaires : 0
Mickael Fauque Guérisseur magnétiseur énergéticien, sourcier, géobiologue diplômé de la fédération francçaise de géobiologie et de l'école de géobiologie "l'atelier feng shui"
Mickael Fauque Guérisseur magnétiseur énergéticien, sourcier, géobiologue diplômé de la fédération francçaise de géobiologie et de l'école de géobiologie "l'atelier feng shui"

CONTACT

info@biorespire.com

06.68.15.75.57

 

Le Blog de biorespire
Le Blog de biorespire
stages et conférences
stages et conférences
la géobiologie
la géobiologie
guerisseur
guerisseur
le sourcier et l'eau
le sourcier et l'eau
l'expertise
l'expertise
L'harmonisation
L'harmonisation
La dynamisation
La dynamisation
Le tracé régulateur
Le tracé régulateur
Construction saine
Construction saine
Géobiologie archéologique
Géobiologie archéologique
pollutions élèctromagnétiques
pollutions élèctromagnétiques
Tarifs et devis
Tarifs et devis