Deux cités Mayas découvertes dans la jungle Mexicaine

Une équipe d'archéologues slovaques a découvert deux cités Mayas dans les jungles du Mexique.

Les deux cités, Tamchén et Lagunita, se situent dans la Réserve de Biosphère de Calakmul. C'est la plus grande réserve de forêt tropicale au Mexique et aussi là où se situent de nombreuses ruines et sites archéologiques Mayas.

Un portail en pierre zoomorphe trouvé sur le site re-découvert de lagunita (source photo: Research Center of the Slovenian Academy of Sciences and Arts)   

La jungle dans cette région est particulièrement dense et difficile à traverser; les chercheurs ont donc fait des relevés aériens, utilisé des guides locaux et la géodésie pour localiser les ruines des cités.

En réalité, Lagunita avait déjà été découverte par des chercheurs auparavant. En 1970, un Américain, Eric von Euw, avait visité le site et dessiné certains de ses éléments. Mais il n'avait jamais publié ses travaux, ni noté l'emplacement du site. Ses documents sont aujourd'hui au Peabody Museum of Archaeology and Ethnology à Harvard.

"Nous avons trouvé le site grâce aux photographies aériennes" explique Ivan Šprajc, "mais nous n'avons identifié Lagunita seulement lorsque nous avons vu les façades des monuments et que nous les avons comparées avec les dessins de Von Euw, que l'expert renommé en culture Maya, Karl Herbert Mayer, nous avait mis à disposition".

Ivan Šprajc, directeur de l'équipe slovaque, avait découvert une autre cité Maya dans la même région l'année passée.

Tamchén et Lagunita sont deux grands sites, avec des temples en forme de pyramide, des stèles,  des places et d'autres structures.

Modèle 3D de Tamchén, vers le Nord (Aleš Marsetič / source photo: Research Center of the Slovenian Academy of Sciences and Arts)

Le nom de "Lagunita" avait été donné au site par Von Euw. Le nom du second site, Tamchén, signifie "puits profond" dans le dialecte local, et fait références aux plus de 30 chultuns (de larges trous, comme des puits, en forme de bouteille, utilisés pour collecter les eaux de pluie) trouvés dans la cité.

Tamchén était probablement plus ancienne que Lagunita, avec des caractéristiques indiquant qu'elle a dû être construite vers 250 après JC.

Comme d'autres sites dans la région, ces deux cités ont été abandonnées aux alentours de 1000 après JC, pour des raisons que les archéologues essayent toujours de comprendre.


Sources: 

via:les découvertes archéologique
http://decouvertes-archeologiques.blogspot.ca/2014/10/deux-cites-mayas-decouvertes-dans-la.html

Écrire commentaire

Commentaires : 0
Mickael Fauque Guérisseur magnétiseur énergéticien, sourcier, géobiologue diplômé de la fédération francçaise de géobiologie et de l'école de géobiologie "l'atelier feng shui"
Mickael Fauque Guérisseur magnétiseur énergéticien, sourcier, géobiologue diplômé de la fédération francçaise de géobiologie et de l'école de géobiologie "l'atelier feng shui"

CONTACT

info@biorespire.com

06.68.15.75.57

 

Le Blog de biorespire
Le Blog de biorespire
stages et conférences
stages et conférences
la géobiologie
la géobiologie
guerisseur
guerisseur
le sourcier et l'eau
le sourcier et l'eau
l'expertise
l'expertise
L'harmonisation
L'harmonisation
La dynamisation
La dynamisation
Le tracé régulateur
Le tracé régulateur
Construction saine
Construction saine
Géobiologie archéologique
Géobiologie archéologique
pollutions élèctromagnétiques
pollutions élèctromagnétiques
Tarifs et devis
Tarifs et devis