La planète est indivisible : nous sommes l’eau, nous sommes les océans

© Jason deCaires Taylor

© Jason deCaires Taylor

Pierre Rabhi répond aux questions des lecteurs de Kaizen sur les thèmatiques de l’eau et de la vie marine.

Camille : Votre philosophie prône un retour à la « Terre nourricière ». Et l’eau dans tout ça ?

Pierre Rabhi : Je suis, vous êtes, nous sommes tous de l’eau ! 65% de notre constitution est faite de cet élément sans lequel nous ne serions pas. Par ailleurs, l’eau est indissociable de la terre. La terre est fécondée par l’eau. Sans eau, nous ne pourrions pas faire de l’agriculture ; la terre ne pourrait nous nourrir ! De même, la chaleur et la lumière sont indispensables à la vie. Tous les éléments sont interconnectés et la vie tient sa force et sa pérennité de leur cohésion.

Le grand problème de notre époque est que nous portons atteinte à cette cohérence et cette cohésion garantes de la vie. Par nos outrances et nos inconsciences, nous sommes en train de rompre les équilibres sur lesquels reposent les fondements de la nature et du vivant. Tout est lié. En empoisonnant la terre, nous polluons nos nappes phréatiques. En abreuvant la terre avec de l’eau impure, nous souillons notre alimentation et notre propre corps.

Dans notre ouvrage commun récemment paru (Le monde a-t-il un sens ?), mon ami Jean-Marie Pelt met bien en évidence que la vie est advenue et s’est perpétuée grâce à la coopération et à l’associativité. C’est l’être humain qui a introduit la dualité sur la terre. Il est urgent que nous sortions de notre vision fragmentaire pour retrouver la vision globale et sacrée, celle des peuples premiers.

Guillaume: Alors que l’attention est portée aux terres émergées comment protéger la mer et les océans, éloignés, mais pourtant vitaux ?

Pierre Rabhi : Que ce soit pour les mers, les océans ou les terres émergées, il est grand temps qu’une décision de politique internationale soit prise et décrète la planète et l’ensemble de ses ressources comme patrimoine vital, bien commun transmissible, à respecter et préserver impérativement.

Mais pour que cela soit efficace, il revient à chacun d’entre nous d’assumer ses responsabilités et d’opter pour la sobriété heureuse ou puissance de la modération. Notre insatiabilité produit des désirs jamais assouvis, une quête de « toujours plus » qui a fait de la croissance indéfinie un dogme, un précepte et un credo mondial. Au nom du superflu sans limite, nous surexploitons et épuisons nos ressources et donnons à quelques entreprises privées un droit d’accaparement de toute la nature. Nous assistons ainsi à un hold-up légalisé sur le bien commun et seuls les plus riches peuvent avoir accès à de l’eau pure et une nourriture saine. Or, cela devrait être un droit fondamental pour tous. La faim dans le monde n’est pas une fatalité ; les ressources planétaires, gérées avec conscience et modération, auraient de quoi nourrir l’humanité entière. Encore une fois, ce n’est pas le nécessaire qui manque mais la volonté de faire le nécessaire.

Brice : Si les espèces terrestres sont assez bien recensées, la biodiversité marine s’apparente encore à une Terra Incognita… pourquoi avoir délaissé nos fonds marins, berceau de la vie ?

Pierre Rabhi : Nous avons beau explorer le monde biologique, il semble que nous n’ayons pas su le comprendre fondamentalement. La planète est une et indivisible et nous avons bâti toute notre société en ignorant cette évidence pourtant vitale. De nombreux scientifiques ont exploré les fonds marins mais le foisonnement de vie y est si intense qu’il est insaisissable ! Nous tentons de découvrir la biodiversité, de la comprendre. Mais parallèlement, aussi loin que nous soyons allés dans la connaissance, nous demeurons toujours dans l’ignorance. Il nous faut admettre notre ignorance, et reconnaître par là que le mystère de la vie nous dépasse. Nous pouvons décrire et recenser les phénomènes mais pas l’essence de la vie ! Et cela ne doit pas nous exempter de respect. Pour moi, le mystère ouvre les portes de la poétique, de l’enchantement, de l’émerveillement devant l’intelligence incluse dans toute chose, de l’humilité et de la joie profonde.

Christelle : Pierre, mangez-vous du poisson ? Si oui, lequel ?

Pierre Rabhi : Oui, je mange toutes sortes de poissons mais avec modération. Je pressens que la vie se donne ainsi à la vie et que cela fait partie des fondements de la nature. Les peuples premiers savaient sacrifier les animaux qu’ils mangeaient avec une profonde gratitude et un sens du sacré. L’anomalie est de sortir de cette logique pour aller vers l’excès et la boulimie. L’industrialisation de l’agriculture a entraîne l’industrialisation de l’élevage, le tout pour alimenter des masses d’individus pris dans le cercle infernal de la démesure. Cette outrance et cette marchandisation du vivant sont responsables de l’éradication de milliers d’espèces sur des critères quantitatifs avec toujours la même obsession pathologique. Il y a dans ce comportement quelque chose de laid. Chacun est libre de choisir un régime végétarien ou non. Nous sommes de toutes façons tous pris dans divers compromis. Mais il me semble fondamental de prendre conscience de nos inconsciences et de retrouver un rapport sacré aux présents de la vie. Dans la réalité la plus objective, rien ne nous est dû, il nous appartient de considérer comme offrande d’amour les biens de la planète Terre.

 

Propos retranscrits par Claire Eggermont

Retrouvez l’intégralité du dossier sur la pêche durable dans Kaizen 17 (édition novembre – décembre 2014).

Via: le nouveau paradigme

http://www.2012un-nouveau-paradigme.com/2014/11/la-planete-est-indivisible-nous-sommes-l-eau-nous-sommes-les-oceans.html


Écrire commentaire

Commentaires : 0
Mickael Fauque Guérisseur magnétiseur énergéticien, sourcier, géobiologue diplômé de la fédération francçaise de géobiologie et de l'école de géobiologie "l'atelier feng shui"
Mickael Fauque Guérisseur magnétiseur énergéticien, sourcier, géobiologue diplômé de la fédération francçaise de géobiologie et de l'école de géobiologie "l'atelier feng shui"

CONTACT

info@biorespire.com

06.68.15.75.57

 

Le Blog de biorespire
Le Blog de biorespire
stages et conférences
stages et conférences
la géobiologie
la géobiologie
guerisseur
guerisseur
le sourcier et l'eau
le sourcier et l'eau
l'expertise
l'expertise
L'harmonisation
L'harmonisation
La dynamisation
La dynamisation
Le tracé régulateur
Le tracé régulateur
Construction saine
Construction saine
Géobiologie archéologique
Géobiologie archéologique
pollutions élèctromagnétiques
pollutions élèctromagnétiques
Tarifs et devis
Tarifs et devis