L’antique Science des Menhirs Rayonnants

PETR CHOBOT – biologiste, thérapeute

Chers amis,

Dresser un obélisque de pierres ou créer un cercle ou une ligne de menhirs est un peu plus difficile que de trouver un groupe d’arbres et en faire son bosquet sacré. Mais cela vaut certainement la peine.

Déjà depuis de nombreuses années je reçois des messages provenant des dimensions supérieures m’informant que les territoires de la République tchèque et de toute l’Europe attendent un renouvèlement puissant et sacré entre la Terre et l’Univers à travers des émetteurs en pierre spécialement dressés à ce but. En rétablissant les lignes et les cercles de menhirs, nous allons nous renforcer et renforcer ainsi le territoire entier sur lequel ces menhirs se trouveront.

Nos ancêtres savaient très bien que dans les environs des menhirs la récolte était plus abondante et les plantes étaient protégées des moisissures et d’autres influences négatives. On peut dire que les menhirs fonctionnent dans leur environnement comme un détoxifiant et ceci sur une surface assez importante. Depuis toujours, les gens viennent se soigner près d’eux, se débarrassent de leurs problèmes physiques et même de leurs soucis quotidiens. L’efficacité de ces pierres rayonnantes a été digne d’admiration. Les menhirs ne soignent pas uniquement les individus qui se trouvent en contact avec eux, ils soignent une région entière. Ils protègent ceux qui vivent à leur proximité ou y travaillent. Ils rendent l’homme plus puissant physiquement et psychiquement- un homme sous la protection de menhirs est toujours plus efficace.

Nos ancêtres ont fait la découverte qu’il existe une relation directe entre les menhirs dressés et la fertilité – au sens large. Ils savaient aussi, que l’énergie des menhirs augmente la capacité sexuelle – et ceci aussi bien chez l’homme que chez la femme. Partout sur notre territoire, malgré les efforts acharnés du Moyen-Age d’éliminer tout ce qui est païen, nous pouvons encore à présent trouver une grande quantité de menhirs. Mais nombre d’entre eux sont renversés et ne remplissent donc plus leur mission.

menhir 1Dans ma jeunesse, j’ai eu l’occasion dans des laboratoires russes de faire la connaissance de chercheurs d’exception qui ont poursuivi le travail de Kozyrev, un astrophysicien de génie.

L’académicien Kozyrev a prouvé par des milliers d’expériences scientifiques exactes l’existence d’une énergie fine qui traverse tout l’espace. Il a découvert que cette énergie se déplace et il a même réussi à cartographier son mouvement, majoritairement en forme de spirale.

Il a prouvé que cette énergie est absolument réelle et se déplace dans l’univers plus vite que la lumière. Elle peut créer autour des objets sur Terre des champs spécifiques de torsion dont le mouvement et la consistance pourraient évoquer l’eau.

Kozyrev a en réalité juste redécouvert ce que les chamanes et les autres personnes clairvoyantes percevaient depuis toujours. Il est intéressant de noter que ce scientifique ait eu besoin, pour la compréhension de cette énergie, selon ses dires, de passer par une expérience difficile à la limite entre la vie et la mort- par un séjour de onze ans dans un camp de concentration communiste en Sibérie.

Déjà dans sa jeunesse, Kozyrev s’est révélé un génie incontestable. A 17 ans, il a présenté son premier travail scientifique qui a stupéfié le monde scientifique de l’époque. A 20 ans, il a achevé ses études universitaires à St Petersburg puis il a démarré sa carrière d’astrophysicien remarquable en enseignant dans de nombreuses universités. Plus tard, sur ordre personnel du dictateur Staline, il a été emprisonné et expédié dans un camp de concentration. Et c’est justement là, dans cet enfer de glace en contact permanent avec la mort, en s’immergeant profondément dans des états de conscience dépassant les limites du corps, qu’il a fait des découvertes qui pourraient changer radicalement le point de vue de la science et de l’humanité sur la notion de réalité (à condition que ses travaux soient publiés).

Dans le camp de concentration, Kozyrev a réussi à se mettre en l’unisson d’une certaine source cosmique d’information. En appliquant cette information, la source lui a permis de survivre, Kozyrev a compris, que toute matière – y compris celle du corps humain – est pénétrée par une substance éthérique particulière.

Cette substance réagit fortement aussi sur les changements psychiques de l’homme – elle peut se densifier, elle peut tourner, vibrer… En laissant agir sa conscience sur cette substance, Kozyrev l’a amenée à une vibration supérieure dans et autour de son corps et il a obtenu ainsi une source de chaleur indispensable à sa survie. En réalité, il a découvert un exercice chamanique ancestral, connu surtout grâce aux moines bouddhistes tibétains qui l’ont puisé dans le système chamanique Bön.

Après 11 années de séjour dans le camp de concentration, Kozyrev est rentré et est retourné à sa profession de chercheur. Il a passé 33 ans à confirmer scientifiquement sa « théorie ». Ces expériences se sont déroulées dans les conditions de laboratoire les plus strictes, certaines ont été répétées mille fois. Toutes ces expériences ont été décrites très en détail par le biais des mathématique et elles ont toutes confirmé que la « théorie » qui est apparue à Kozyrev, était absolument véridique.

De nombreux scientifiques ont indépendamment répété ces expériences obtenant les mêmes résultats. Dans les années 1980, le monde scientifique a donc déjà disposé des preuves évidentes que tout l’espace aussi bien sur la Terre que dans l’Univers est traversé par une immense quantité d’énergie qui réagit aux pensées humaines et se comporte comme une conscience vivante.

Grâce aux expériences de Kozyrev, nous savons que cette énergie est de même nature que le « temps » et la « gravitation ».

Après la mort de Kozyrev, les scientifiques russes ont donné un nom maladroit à cette énergie basique de l’existence- « le vacuum physique ». Personnellement je préfère un terme comme « l’énergie de l’éther basique » mais il sonnerait un peu « archaïque ». Kozyrev a découvert qu’aucun vide n’existe.

A la place du vide, il existe une source d’énergie absolument inépuisable qui est omniprésente.

Kozyrev lui-même a appelé cette énergie le « temps ».

Cette énergie peut avoir le comportement du temps, de la gravitation mais aussi celui de la conscience. On pourrait dire que ces trois mots désignent la même chose.

Il a été découvert que dans un seul centimètre cube de ce qui a été auparavant considéré comme « vide», il est possible d’obtenir autant d’énergie qu’il faudrait pour porter l’eau de tous les océans sur la Terre à ébullition. Dans ce cas de découverte de l’énergie basique, il ne s’agit pas d’une théorie, mais d’un fait prouvé par de nombreuses expériences scientifiques exactes.

La physique quantique qui s’est aventurée sur le chemin de la fission des particules en des unités de plus en plus petites, semble un jeu d’enfant en comparaison de la découverte de ce champ d’existence basique et unique qui est en même temps rien et l’énergie absolue. Toutes les particules proviennent du « vacuum physique » et il peut en produire une quantité illimitée. Alors tous les Univers et tous les systèmes matériels de l’existence ne sont que d’insignifiantes « fluctuations » de ce « vacuum » basique – en réalité, une force créatrice qui est un rien énergétiquement actif mais aussi la conscience.

menhir2Si nous allons nous concentrer sur le thème des menhirs et sur la raison pour laquelle nos ancêtres les dressaient partout, nous devrions aborder la relation, selon Kozyrev, entre le mouvement de l’énergie basique et la forme et structure de la matière.

Grâce à ces expériences, Kozyrev a découvert que la structure de la matière et sa forme influencent directement le mouvement et le comportement de l’énergie qui nous entoure dans l’espace et qui traverse toutes les formes.

Kozyrev a comparé la matière solide à un « champignon poreux » qui peut absorber des quantités différentes d’un « éther » invisible, qu’il a aussi appelé « le temps ».

Nos ancêtres choisissaient toujours pour dresser les menhirs des minéraux ayant une quantité de silice importante. Ils n’hésitaient pas à transporter des pierres avec des attributs favorables à des dizaines, voire des centaines de kilomètres jusqu’au lieu où ils devaient être dressés. Un minéral siliceux absorbe l’énergie de son large environnement- il s’agit d’une énergie de haute qualité.

Kozyrev a découvert que l’énergie fine « descend » sur les objets pointus selon une spirale tournante droite et s’y concentre. Il n’est pas sans intérêt de noter que chez des populations naturelles dont les membres disposent toujours de la capacité de percevoir intuitivement l’énergie fine d’une manière plus importante que nous, nous retrouvons l’habitude de placer sur les murs de leurs habitations « des pointes de protection », et ceci dans n’importe quelle région de la planète.

La combinaison d’une matière siliceuse et de la pointe mène vers la possibilité d’attraction d’une grande quantité d’énergie fine et de très bonne qualité provenant du champ énergétique basique omniprésent. Les chercheurs qui ont continué le travail de l’académicien Kozyrev- surtout Shipov et Akimov- ont découvert que le champ énergétique essentiel (ou de base) est composé en réalité d’une énorme quantité de champs énergétiques qui se produisent en son sein. Chacun d’eux est produit d’une énergie basique différemment structurée.

Ces champs apparaissent spontanément autour de tout objet et se chargent de « leurs attributs ». Ils sont en réalité leur conscience qui porte en elle l’information caractéristique de l’objet donné.

On peut donc dire, qu’un rocher ou un dépôt d’armes ou une habitation familiale ou un sanctuaire ont un champ énergétique, les enveloppant, différent.

Les travaux de Shipov et Akimov confirment la sagesse de nos ancêtres qui savaient bien que chaque lieu à son « âme ». Ils savaient bien que « l’âme » d’une « source d’eau » est pure, alors que « l’âme » d’un endroit tâché par un assassinat ou par le sang versé, est dangereuse et hostile à l’homme.

Des expériences scientifiques ont confirmé que nous sommes entourés d’une quantité de champs énergétiques qui ont leur propre « intelligence » et sont d’une certaine manière « vivants » bien que leur vie soit purement énergétique et ne s’appuie pas sur des processus organiques et biochimiques.

Notre point de vue sur la vie et la définition de la vie doit donc obligatoirement changer. Nos ancêtres dressaient des menhirs toujours dans les lieux où ils résidaient, travaillaient la terre, élevaient leurs enfants – et ils n’ont pas hésité à investir des efforts remarquables dans le placement des pierres siliceuses. Ils devaient être certains que transporter des rochers depuis des carrières éloignées, valait la peine- ils ont vécu à l’époque où ils ne pouvaient pas se permettre de gaspiller leur forces et leur temps.

De nos jours, il suffit d’un camion et d’une grue pour dresser de gros obélisques de menhirs partout dans le paysage. Cette technique est accessible et il existe de nombreuses possibilités pour organiser la fourniture et l’installation d’un ou plusieurs rochers de silice sans se ruiner. En ce qui concerne la sélection des rochers eux-mêmes, je recommande de visiter une carrière et d’obtenir un accord de leur part. Faire un travail brut sur le rocher puis le transporter sur le lieu où vous allez le dresser est de nos jours un problème bien moins important qu’il y a deux ou trois mille années. Servez-vous toujours des minéraux contenant la silice.

Une pierre de silice suffisamment grande (granit, grès etc.) arrive à « absorber » une énorme quantité d’énergie provenant des « niveaux les plus élevés » de l’espace énergétique structuré. Elle est favorable à l’homme et à sa santé.

menhir3L’obélisque en pierre absorbe l’énergie en continu- mais aussi il l’irradie.

Nos ancêtres venaient dans les cercles de pierres pour se charger d’énergie curative et pour se renforcer. Les cercles de pierres rayonnent jusqu’à des kilomètres à la ronde – tout dépend de leur positionnement dans le paysage. Evidemment, les plus puissants sont les menhirs placés directement au sein des zones de force. Dans l’espace de la zone de force, les pierres se chargent très rapidement et un fort champ énergétique se crée autour d’eux.

Vous pouvez placer des menhirs partout- idéalement dans des espaces ouverts comme des près, des coteaux etc. Quelques jours après, un obélisque de pierre suffisamment grand ou un cercle de pierres modifiera l’ordre d’énergie du lieu ou du paysage. L’endroit sera effectivement purifié et deviendra un lieu « sacré » pour les soins et le renouvellement des forces vitales. En construisant un cercle de pierres et en laissant s’accumuler l’énergie, c’est comme si vous mettiez en marche une puissante machine « propulsée » par une énergie fine – une machine qui influencerait un important territoire. La vibration du territoire est augmentée et ce lieu gagne en « protection ».

Si vous avez une maison avec un jardin, le plus simple est de dresser les menhirs directement dans le jardin – ils vont agir avec puissance sur toute votre habitation et sur tous ceux qui s’y trouveront. En réalité, il suffit de dresser un seul obélisque – mais sa partie aérienne devrait faire au moins un mètre et demi (s‘il s’agit de granit) ; s’il est en grès, il faut encore plus. Idéalement la stèle devrait saillir d’au moins 2 m de hauteur. Personnellement, je recommande d’entourer cette stèle de pierres plus petites (qui ne doivent pas obligatoirement avoir la forme de menhirs, elles peuvent être arrondies) et ceci en cercle. Les pierres devraient être au moins au nombre de quatre. Le cercle de pierres devrait entourer la stèle centrale d’un distance de un mètre au minimum à 100m au maximum.

La stèle centrale et les pierres l’entourant doivent obligatoirement être du même minéral !

Les pierres entourant la stèle devraient être à peu près de même taille. Quand vous allez enterrer la stèle centrale dans la terre, faites le suffisamment en profondeur et par sécurité, sceller la avec du béton. Si les pierres dans le cercle ont la forme de menhirs, respectez cette forme pour chaque pierre et sachez que leur partie aérienne devrait dépasser 1m. Les pierres dans le cercle doivent être éloignées l’une de l’autre au moins 50cm. Respectez la même distance entre toutes les pierres dans le cercle. Si vous n’allez placer que quatre pierres, faites-le en fonction des points cardinaux. Si vous souhaitez renforcer le flux d’énergie depuis le cercle (dans lequel l’énergie curative s’accumulera comme dans une piscine) vers votre maison et à l’intérieur, vous pouvez les relier avec une autre ligne de pierres. Pour cette ligne de pierres sont valable les mêmes règles que pour le cercle de pierres- au moins 4 pierres, au moins à 50cm de distance chacune, approximativement de même taille et de même forme. Elles doivent être de même matière que la stèle et que le cercle de pierres.

L’énergie accumulée dans le cercle et dans la stèle centrale fait penser par son comportement et par son « apparence » à l’eau.

En l’observant, elle ressemble à une sorte de substance rayonnante dans l’eau. Même sans la ligne de pierres, servant à « guider » cette force, l’énergie accumulée dans « votre cercle » aura tendance à vous trouver et elle s’écoulera dans votre habitation.

Il ne faut pas oublier que cette énergie est une force consciente qui dispose d’une sorte d’intelligence.

Néanmoins, la ligne de pierres canaliserait et renforcerait ce flux. Vous pouvez créer un nombre de lignes de pierres qui peuvent être dirigées depuis le cercle de force vers toute sorte de lieu où vous souhaitez amener cette énergie (par exemple, vers le bâtiment hébergeant vos animaux, vers vos champs, réservoir d’eau que vous souhaiteriez charger etc.) Deux lignes différentes ne doivent pas obligatoirement contenir des pierres de même taille, mais chacune des lignes doit contenir des pierres de même taille et à peu près de même forme. Aussi, la distance entre les pierres dans une même ligne doit être régulière.

menhir4Nos ancêtres ont parfois placé ces lignes en forme de spirale, ainsi ils ont créé une sorte de « réservoirs énergétiques ».

Si vous plantez dans une telle spirale des légumes ou des fleurs, vous serez étonnés de voir comme ils prospèrent.

Bien sûr comme dit ci-dessus, l’énergie accumulée par la stèle centrale et par le cercle, est une force intelligente qui est fortement interactive et réagit à chacune de vos pensées et à chaque mot prononcé.

Il n’y a rien de magique là-dedans, ceci fait partie des attributs du « vacuum physique » décrit par Kozyrev et les autres savants. C’est la raison pour laquelle il suffit de souhaiter- si possible un vœu clairement formulé et répété dans votre esprit- et l’énergie accumulée va se charger d’assouvir cette tâche, formulée par votre vœu.

Dans le cercle de pierres ou dans ses environs, on peut très bien charger de l’eau qui gagne ainsi des vertus curatives. On peut aussi y charger des aliments, des cristaux et des métaux. Si vous avez des cristaux dans votre habitation, l’énergie de cercle de menhirs communiquera avec eux et s’en servir de condensateurs et d’émetteurs. Au sein du cercle de menhirs, votre méditation s’approfondira et s’y vous y séjournez régulièrement, vous pourrez développer des capacités de clairvoyance et de guérison.

Ceci est valable aussi pour l’espace autour du cercle. Construisant le cercle de menhirs près de votre habitation, vous pourrez changer toute votre vie – et celle de vos enfants et vos proches. Ce qui n’arrivait pas à aboutir depuis des années, commencera à s’améliorer. Toutes les maladies peuvent quitter votre maison, mais aussi d’autres problèmes – financiers, relationnels et autres.

L’énergie des menhirs soutient notre efficacité, l’intelligence et la capacité d’apprendre. Elle renforce fortement notre système immunitaire et même ralentit le processus de vieillissement. L’énergie rayonnée des menhirs augmente remarquablement la fertilité des hommes et élimine la frigidité des femmes, le désintérêt du sexe et l’épuisement. Chez l’enfant, elle élimine la distraction, la nervosité, les terreurs nocturnes et l’incapacité de se concentrer.

Evidemment, tout le monde n’a pas la possibilité de construire un cercle de menhirs dans son jardin à côté de sa maison (si vous avez cette possibilité, il serait dommage de ne pas l’utiliser !). Vous pouvez vous aider et aider votre région en dressant des menhirs dans tout lieu convenable en dehors de votre habitation. Les prix des prés sont très bas- heureusement- trouvez donc dans le territoire un endroit qui vous parle et achetez-le tout simplement. Personne ne peut vous empêcher de dresser une stèle et un cercle de menhirs sur le pré ou le champ qui sont dans votre propriété. Bien entendu, plus cet endroit sera proche de votre logement, mieux cela sera. Mais à l’heure actuelle, se déplacer plus loin ne devrait pas poser de problèmes à personne – alors si intuitivement vous vous sentez bien même sur un lieu éloigné, n’hésitez pas à l’utiliser.

Les êtres provenant des dimensions fines m’ont fait passer le message qu’ils vont soutenir tous ceux qui décideront de créer un cercle de pierres et guideront chacun jusqu’à ce qu’il retrouve « comme par hasard » le lieu le plus propice.

Personnellement, je vous recommande les localités où apparaissent « des cercles dans les blés », les environs de toutes les zones de forces et dans un rayon minimum de 40km de ces zones (Blaník, Hostýn, Pálava, Bílé Karpaty, Brdy…), des endroits près des réservoirs d’eau, des espaces ouverts dans les champs, des plateaux naturels, des montagnes, des sommets des collines, des environs des falaises, des clairières dans les forêts, etc. Choisissez un lieu et essayez d’y méditer et imaginer dans votre esprit que des menhirs y sont déjà présents. Ensuite, concentrez-vous sur vos ressentis- essayez de percevoir ce que ce lieu vous apporte.

menhir5L’idéal serait d’utiliser un tel lieu en groupe- créez votre « tribu » qui peut consister en deux ou une dizaine de personnes. Rendez-vous dans votre cercle de menhirs individuellement ou ensemble- comme vous aurez envie. Parfois une méditation de groupe dans un tel lieu est très forte et elle stimule d’une manière plus importante le développement de nos capacités. Il est bien d’encercler la stèle centrale en se tenant les mains. L’énergie qui descend en spirale sur la stèle en pierre, agit sur vous et le cercle de menhirs augmentera en puissance son activité en réaction à votre présence.

Dans les cercles de menhirs, vous ferez le plein d’une énorme quantité d’énergie vitale mais aussi vous pouvez y charger des objets et de l’eau. L’eau doit être chargée soit dans des récipients en verre (ou en terre) ou il faut enlever le bouchon dans le cas d’emballages plastiques, dans lesquels elle est stockée.

Les matières plastiques rend difficile le mouvement de l’énergie concentré de « vacuum physique » et fonctionnent comme des isolants de cette énergie.

Si ’il fait chaud, je recommande (surtout si vous vous soignez ou souhaitez recevoir l’énergie rajeunissante) de rester dans le cercle de menhirs nus, en même temps vous pouvez vous coller contre la stèle centrale ou vous allonger tout contre elle. Si vous souhaitez développer vos capacités de clairvoyance, servez-vous du cercle de menhirs surtout en période de la pleine lune (environ 5 jours avant la pleine lune, l’énergie dans le cercle de menhirs est très forte). Pendant les méditations, je vous recommande d’appuyer la tête contre la stèle centrale ou sur n’importe quelle pierre dans le cercle autour d’elle. Il est très efficace de coller le front contre l’une de ces pierres. Le cercle s’active très fortement aussi pendant le lever et le coucher de soleil- je recommande de se servir de ces moments pour les méditations et pour puiser l’énergie du lieu.

Personnellement je recommande de ne pas trop « travailler » les pierres et ne pas trop les « embellir » par des sortes de gravures ou autres signes. L’énergie fine est très sensible à la forme et aux divers symboles et s’adapte à eux.

Mon avis est de lui laisser le plus de liberté possible de façon à ce qu’elle puisse affluer dans des pierres de la manière la plus convenable pour elle. Aussi, quand je regarde par mes dons de clairvoyance dans le passé (j’utilise par exemple la méthode de psychométrie pendant laquelle je lis l’information à partir des objets autrefois utilisés par des Celtes ou par nos ancêtres slaves), je perçois des pierres dans des lignes ou des cercles plutôt comme taillé d’une façon brut ou carrément pas travaillées du tout. La stèle centrale devrait avoir, si possible, une « pointe ». Respectez toujours la condition que toutes vos pierres contiennent de la silice et qu’elles soient toutes de même nature.

Nos ancêtres savaient très bien, pour la création des cercles de pierres, pourquoi ils trainaient une certaine sorte de roche d’un endroit très éloigné et pourquoi ils ne se servaient pas d’un tas de pierres calcaires se trouvant à portée de main. On peut très bien s’en rendre compte par exemple dans l’oppidum celte à Kounov u Rakovnika et sur des nombreux autres lieux.

Votre cercle de pierres renforce tout un territoire et toutes les personnes y vivant. Des gardiens astraux de ce territoire s’intéresseront certainement à eux.

Il peut arriver que ces êtres finement matériels s’adressent à vous pendant votre méditation et vous exprimeront leur reconnaissance et leur soutien- et celui-ci pourra se manifester aussi dans votre vie puisque ces êtres savent protéger l’homme et le guider d’une façon favorable. Si vous le souhaitez, vous pouvez vous-mêmes appeler ces protecteurs dans votre esprit.

La République Tchèque possède des protecteur très efficaces dont nombreux sont des esprits des druides celtes qui ont laissé sur notre territoire – le Boiohaem- une empreinte énergétique très puissante qui reste étonnement vive. Plus un être est fort et spirituellement développé, plus forte serra l’empreinte dans le lieu de son exercice. Dans cet esprit, les Boïens et leurs druides ont représenté de façon univoque, la source des plus forts champs énergétiques et des plus importantes structurations du « vacuum physique » sur notre territoire. En plus, ces personnes ont dans le passé construit sur tout notre territoire des cercles et des lignes de menhirs qu’on appelle KROMLECH.

Le renouvellement de menhirs ne restera certainement pas sans intérêt pour des habitants provenant d’autres dimensions. Ces êtres de lumière, qui ont, par le passé, été des humains comme nous, feront de leur mieux pour que Boiohaemum – c’est-à-dire la Tchéquie, la Moravie et la Silésie- élève ses vibrations et se débarrasse de tous les charges énergétiques qui s’y sont accumulées. Et ce sont justement des menhirs redressés et dressés qui peuvent le permettre, à condition qu’il y en ait des centaines et des milliers.

menhir6Le mot menhir a son origine dans la langue celte- MEN signifie la pierre et HIR long. Redevenons « le peuple de longues pierres », intelligent et puissant. La planète Terre est rentrée dans une période de grands changements et nous- les descendants de Boïens, des anciens Slaves et Germaniques, nous allons affronter des défis inattendus. Nous devons être vraiment forts pour traverser cette période de changement en triomphant.

Le Boiohaemum est le cœur spirituel et énergétique de l’Europe et l’Europe est le cœur et le cerveau de la planète Terre.

C’est ainsi tout simplement- et nous devons pouvoir porter la responsabilité de nous-mêmes et de notre destin mais aussi la responsabilité non négligeable du destin de l’Europe et de notre planète.

Si après des siècles de tromperie et d’oppression, pendant lesquels nous étions volontairement enveloppés par une toile tissée d’énergies carnassières basses, nous arrivons à nouveau à retrouver nos réelles racines, nous l’accomplirons. Et nous serrons très surpris par le pouvoir et la vivacité de ces racines enchâssées comme des courants énergétiques d’or et de diamants dans chaque parcelle de notre Boiohaem- ce magnifique territoire qui nous a été confié par l’Univers. En regardant le Biohaem depuis l’espace, vous allez comprendre qu’il est lui-même un énorme CERCLE DE PIERRES. Chaque caillou et chaque arbre sur ce territoire devrait être pour nous entièrement sacré. Et nous – chacun de nous- devrions nous considérer le GARDIEN de ce territoire d’exception.

La photo galerie : La renaissance des menhirs

http://www.petr-chobot.eu/fr/novinka/la-renaissance-des-menhirs-rayonnants

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source: http://www.elishean.fr/

Écrire commentaire

Commentaires : 0
Mickael Fauque Guérisseur magnétiseur énergéticien, sourcier, géobiologue diplômé de la fédération francçaise de géobiologie et de l'école de géobiologie "l'atelier feng shui"
Mickael Fauque Guérisseur magnétiseur énergéticien, sourcier, géobiologue diplômé de la fédération francçaise de géobiologie et de l'école de géobiologie "l'atelier feng shui"

CONTACT

info@biorespire.com

06.68.15.75.57

 

Le Blog de biorespire
Le Blog de biorespire
stages et conférences
stages et conférences
la géobiologie
la géobiologie
guerisseur
guerisseur
le sourcier et l'eau
le sourcier et l'eau
l'expertise
l'expertise
L'harmonisation
L'harmonisation
La dynamisation
La dynamisation
Le tracé régulateur
Le tracé régulateur
Construction saine
Construction saine
Géobiologie archéologique
Géobiologie archéologique
pollutions élèctromagnétiques
pollutions élèctromagnétiques
Tarifs et devis
Tarifs et devis