Gadgets connectés, cancers assurés?

Les gadgets connectés se multiplient, tout le devient, le frigo, la montre, la chemise, le sex-toy, la voiture, et même la fourchette le devient… Cette hyper-connectivité qui est si tendance soulève pourtant de nombreuses questions, et pas uniquement quand à la surveillance de nos vies, mais au sujet de l’impact sur notre santé. Nous, humains, sommes habitués pour vivre dans les rayonnements naturels, ceux émis par la planète ou le soleil, et chaque rayonnement non-naturel à quand à lui un effet sur notre organisme, même infime, l’effet est là.

Au fil des années, on a pu apprendre que les ondes GSM étaient dangereuses, le WIFI n’était pas anodin, le 4G loin d’être inoffensif, les rayons X et la radioactivité en général sont loin d’être anodins, même les champs magnétiques notamment sous les pylônes électriques peuvent être sources de cancer. Mais qui s’est posé la question de l’impact possible des objets connectés? Non pas sur notre portefeuille ou notre vie sociale, mais sur notre organisme. Personne en fait….

201401041302-full

Jeudi, le New York Times a fait sensation en publiant un article laissant entendre que les objets connectés, cette nouvelle folie qui s’empare du monde de l’électronique, pouvaient favoriser le cancer, établissant même une comparaison avec la cigarette. Dès le lendemain, dans une embarrassante mise au point, le grand quotidien américain a publié une forme d’autocritique : il n’existe aucun élément scientifique « fiable » permettant de lier ces objets reliés à internet au développement de la maladie.

L’enjeu économique est évidemment considérable : les objets connectés ne sont qu’au début d’une déferlante, de la montre Apple aux t-shirts, chaussures de course, ou réfrigérateurs reliés à internet. C’est la nouvelle frontière de l’électronique, mi-gadget, mi-service sérieux ou même utile, par exemple dans le domaine de la santé.

L’article du New York Times, signé par l’un de ses meilleurs journalistes technologie, Nick Bilton, s’appuyait en particulier sur les propos d’un médecin américain, le Dr Joseph Mercola, un ostéopathe adepte de médecine alternative, dont la mise au point publiée le lendemain précise qu’il n’aurait « jamais dû être cité comme source », et sur lequel il aurait dû y avoir plus d’éléments de « background ».

Le Dr Mercola est en effet, selon le site Mashable, un habitué des thèses alarmistes sur le cancer, au point d’avoir été mis en garde par la Food and Drugs Administration (FDA), l’autorité de contrôle de la sécurité alimentaire et sanitaire aux Etats-Unis. Mashable rappelle que le magazine New York a publié un article intitulé « 23 propos du Dr Mercola qui risquent de vous donner le cancer »…

Pour autant, l’erreur du New York Times ne doit pas éluder le sujet de la santé à propos de la prolifération, dans notre environnement et sur notre corps, de ces objets connectés. A condition de le faire de manière rigoureuse et scientifique.

Source: Rue89

Alors, se laisser tenter ou pas pas un cancer objet connecté? Ce n’est même plus la question ici, la véritable question serait plutôt POURQUOI se laisser tenter par un objet connecté à l’heure actuelle? Pour améliorer sa vie sociale? Son image? Pour le fun? Sauf que nous devons très sérieusement revoir à l’heure actuelle notre mode de consommation, il faut prioriser certaines dépenses plutôt que d’autres. Pourquoi acheter éphémère et obsolescence programmée alors que les mois à venir s’annoncent particulièrement délicats (se reporter au reste de l’actualité pour cela), les gadgets ne risquent pas de vous aider au quotidien, et de tels achats risquent d’être vite regrettés. Pesez le pour et le contre, ne faite rien au hasard, ensuite, si réellement vous souhaitez acheter un gadget connecté, ou si vous considérez que vous en avez un réel besoin, allez-y, mais cela sera alors en connaissance de cause.


via les moutons enragés

http://lesmoutonsenrages.fr/2015/03/21/gadgets-connectes-cancers-assures/

Écrire commentaire

Commentaires : 0
Mickael Fauque Guérisseur magnétiseur énergéticien, sourcier, géobiologue diplômé de la fédération francçaise de géobiologie et de l'école de géobiologie "l'atelier feng shui"
Mickael Fauque Guérisseur magnétiseur énergéticien, sourcier, géobiologue diplômé de la fédération francçaise de géobiologie et de l'école de géobiologie "l'atelier feng shui"

CONTACT

info@biorespire.com

06.68.15.75.57

 

Le Blog de biorespire
Le Blog de biorespire
stages et conférences
stages et conférences
la géobiologie
la géobiologie
guerisseur
guerisseur
le sourcier et l'eau
le sourcier et l'eau
l'expertise
l'expertise
L'harmonisation
L'harmonisation
La dynamisation
La dynamisation
Le tracé régulateur
Le tracé régulateur
Construction saine
Construction saine
Géobiologie archéologique
Géobiologie archéologique
pollutions élèctromagnétiques
pollutions élèctromagnétiques
Tarifs et devis
Tarifs et devis