Pour vivre heureux, vivons dans la nature ! foi de scientifiques

16928849063_9a15a30738_k-e1431561594926Image à la une tous droits réservés par Kindra Nikole

Alors que plus de la moitié de l’humanité habite désormais en ville, on observe une volonté grandissante chez le citoyen de retourner vivre au plus près de la nature. Mais le bonheur se trouve-t-il vraiment aux côtés d’un environnement naturel ? Plusieurs études semblent l’indiquer…

Pour beaucoup, une balade en nature est synonyme d’apaisement, de bien-être voire de félicité. Si ce n’est pas forcément évident aux yeux de tout le monde, ce sentiment de bien être partagé par certains peut-il s’expliquer rationnellement ? Plusieurs études indiquent que notre « consommation » de nature peut jouer un rôle pertinent pour notre santé mentale et physique. Le Journal de Montréal rapporte 4 de ces études qui nous invitent à reconsidérer notre rapport à notre environnement.

1. L’immersion dans la nature rend plus créatif

Ce sont des chercheurs de l’Université du Kansas et de l’Utah qui l’affirment, les balades prolongées en nature, loin des technologies, stimule le cerveau et en particularité tout ce qui est lié à la créativité. Pour se faire, les scientifiques ont envoyés 56 volontaires en randonnée dans des régions aux paysages à couper le souffle.

De l’Alaska au  Colorado, du Maine à Washington, les participants n’ont pas eu le droit d’utiliser des technologies comme un smartphone ou un lecteur MP3. Coupés de tout, ils n’avaient pas d’autres choix que de profiter pleinement de leur expérience avec la nature. À leur retour, un test comparatif a été effectué. L’étude indique une amélioration de près de 50% de leurs aptitudes créatives. La combinaison d’une immersion en nature couplé à une baisse significative (ou un arrêt) de l’utilisation des technologies aurait un impact positif direct et évident.

2. La nature lutte contre le stress et joue sur le bonheur

Plusieurs études semblent démontrer que notre rapport à la nature entraine des effets positifs sur le moral. C’est une recherche réalisée à l’Université de Chiba au Japon qui dévoile une plus grande sérénité et une diminution du stress chez les personnes en symbiose avec la nature.

Pour le démontrer, deux groupes furent formés sur base d’un échantillon de 280 personnes. Un groupe de personne séjourna en ville pendant qu’un autre groupe était obligé de vivre en nature. Après avoir étudié leur état, les groupes furent inter-changés. Les scientifiques ont alors remarqué que lorsque les candidats étaient en forêt, ils avaient un pouls, une pression artérielle et un taux de cortisol statistiquement plus bas.

3. Une stimulation du système immunitaire

Le cerveau n’est évidemment pas le seul élément du corps humain a être stimulé par le contact à la nature. Ce sont des chercheurs Japonais, à nouveau, qui l’affirment : une simple marche en forêt renforce les muscles et, surtout, augmente la résistance du système immunitaire.

Selon une étude réalisée par l’École de médecine de Tokyo, ce serait les phytoncides, des molécules sécrétées par les arbres et les plantes, qui auraient des effets bénéfiques sur le corps humains. Le simple frais de respirer l’air frais de la nature aurait donc déjà un impact positif sur le corps.

À n’en pas douter, avec une très vaste urbanisation de certaines régions nippones, les citadins japonais sont particulièrement en recherche d’un retour à la nature depuis quelques années. Une ambition qui se voit encouragée et validée par ces études.

4. La balade en forêt est bonne pour votre forme physique

Ainsi, une simple marche de 60 minutes en foret, avec toutes les difficultés d’un terrain naturel, brûle jusqu’à 500 calories. De manière générale, cette activité réduit la pression artérielle et prévient naturellement les maladies du cœur. Un exercice destiné à tous les âges et qui est moins exigeant pour le corps ou les articulations qu’un sport intensif.

Source et article complet sur MrMondialisation

via: les moutons enragés

http://lesmoutonsenrages.fr/2015/05/14/pour-vivre-heureux-vivons-dans-la-nature-foi-de-scientifiques/

Écrire commentaire

Commentaires : 0
Mickael Fauque Guérisseur magnétiseur énergéticien, sourcier, géobiologue diplômé de la fédération francçaise de géobiologie et de l'école de géobiologie "l'atelier feng shui"
Mickael Fauque Guérisseur magnétiseur énergéticien, sourcier, géobiologue diplômé de la fédération francçaise de géobiologie et de l'école de géobiologie "l'atelier feng shui"

CONTACT

info@biorespire.com

06.68.15.75.57

 

Le Blog de biorespire
Le Blog de biorespire
stages et conférences
stages et conférences
la géobiologie
la géobiologie
guerisseur
guerisseur
le sourcier et l'eau
le sourcier et l'eau
l'expertise
l'expertise
L'harmonisation
L'harmonisation
La dynamisation
La dynamisation
Le tracé régulateur
Le tracé régulateur
Construction saine
Construction saine
Géobiologie archéologique
Géobiologie archéologique
pollutions élèctromagnétiques
pollutions élèctromagnétiques
Tarifs et devis
Tarifs et devis