À 17 ans, elle créé un purificateur d’eau qui génère de l’électricité

À 17 ans, elle créé un purificateur d’eau qui génère de l’électricité


Pouvoir générer un peu d’électricité tout en purifiant les eaux usées, c’est l’idée incroyable qu’a eue Cynthia Lam, finaliste au Google Science Fair 2014 alors qu’elle n’avait que 17 ans. Totalement portative et utilisant des réactions chimiques naturelles, son invention pourrait venir en aide à des millions de personnes défavorisées à travers le monde. Découvrez H2PRO, la machine écologique ambivalente.



Cynthia Sin Nga Lam est une jeune prodige australienne, étudiante en chimie d’à peine 19 ans aujourd’hui. C’est en 2013 qu’elle a commencé à travailler sur son projet H2PRO, très préoccupée par les problèmes sanitaires du tiers-monde et par la pollution massive de l’eau à l’échelle planétaire. Elle a donc mis au point cette invention, qui allie la purification des eaux polluées et la génération d’une électricité propre et renouvelable.

h2pro-4

La dépollution de l’eau s’opère dans un compartiment en titane alimenté par l’énergie de panneaux solaires, où elle va être filtrée et stérilisée. Puis, par un procédé naturel appelé la photocatalyse, cette étape de purification va entraîner une production d’hydrogène. L’électricité est produite à l’aide de cet hydrogène puis stockée dans une batterie. Fait étonnant, plus l’eau est polluée, plus il y aura de production d’hydrogène. En effet, les polluants organiques ne sont pas seulement décomposés, ils servent de « réducteurs » lors de la réaction chimique.


« Je pense que la chose la plus fascinante à propos de la science, c’est que vous devez mettre votre imagination en pratique et que, parfois, une étincelle d’imagination peut changer le monde ! » explique la jeune fille qui jouait déjà avec un kit du petit scientifique à 4 ans. Peu coûteux, facile à produire et plutôt éco-responsable, l’invention est prometteuse bien que l’H2PRO soit encore à l’état de prototype. Si le système actuel a l’avantage d’être facile à transporter, la jeune fille aimerait à long terme pouvoir équiper des maisons entières avec un appareil de plus grande taille.

Aujourd’hui, on estime à 780 millions le nombre de personnes qui n’ont pas un accès courant à l’eau potable, et à 1,2 milliards le nombre de celles qui sont privées d’électricité. H2PRO ferait-il partie des inventions durables et écologiques qui vont tirer le monde vers un équilibre serein ?

IMG_6052
IMG_6058
IMG_6059
Screen_Shot_2015-03-05_at_11.32.37_PM_1024x1024


via a la lumière du nouveau monde
http://alalumieredunouveaumonde.blogspot.fr/2015/07/a-17-ans-elle-cree-un-purificateur-deau.html#more

Écrire commentaire

Commentaires : 0
Mickael Fauque Guérisseur magnétiseur énergéticien, sourcier, géobiologue diplômé de la fédération francçaise de géobiologie et de l'école de géobiologie "l'atelier feng shui"
Mickael Fauque Guérisseur magnétiseur énergéticien, sourcier, géobiologue diplômé de la fédération francçaise de géobiologie et de l'école de géobiologie "l'atelier feng shui"

CONTACT

info@biorespire.com

06.68.15.75.57

 

Le Blog de biorespire
Le Blog de biorespire
stages et conférences
stages et conférences
la géobiologie
la géobiologie
guerisseur
guerisseur
le sourcier et l'eau
le sourcier et l'eau
l'expertise
l'expertise
L'harmonisation
L'harmonisation
La dynamisation
La dynamisation
Le tracé régulateur
Le tracé régulateur
Construction saine
Construction saine
Géobiologie archéologique
Géobiologie archéologique
pollutions élèctromagnétiques
pollutions élèctromagnétiques
Tarifs et devis
Tarifs et devis