ven.

27

nov.

2015

Les hommes et les abeilles, une histoire qui a plus de 9000 ans !

On a longtemps soupçonné que les hommes avaient commencé à travailler avec les abeilles il y a des milliers d'années. Cependant, mise à part quelques dessins égyptiens et un peu d'art rupestre dépeignant une apiculture ancienne, il n'y avait aucune preuve tangible sur notre longue et étroite relation avec les abeilles.... jusqu'à ce jour...

(Image credit: Eric Tourneret - www.lesroutesdumiel.com)


Des chercheurs de l'université de Bristol en Angleterre ont analysé les poteries de plus de 6400 récipients préhistoriques; Ils ont trouvé des preuves d'anciens agriculteurs, dans ce qui est aujourd'hui la Turquie, qui avaient utilisé de la cire d'abeille en 7000 avant l'Ere Commune.


Il se pourrait que l'agriculture ait ouvert la voie à l'expansion des colonies d'abeilles.

Avec l'effondrement de nombreuses colonies d'abeilles tout autour du monde, comprendre la relation entre les hommes, l'agriculture et les abeilles, est plus important que jamais. "Maintenant, nous savons  que la cire d'abeille a été utilisée continuellement depuis le septième millénaire avant l'Ere Commune, probablement comme partie intégrante de différents outils, dans des rituels, des cosmétiques, en médecine, comme combustible ou encore pour réaliser des récipients étanches", rapporte l'un des chercheurs, Alfonso Alday.

De précédentes recherches avaient identifié des restes de cire dans de grands récipients qui auraient été d'anciennes ruches.

Le produit, récupéré sur des nids d'abeilles, a été ciblé par l'étude pas uniquement pour ses variétés d’utilisation, mais parce que ses lipides sont très résistants à la dégradation. En effet, des traces de cire d'abeille peuvent être trouvées sur des sites archéologiques après des milliers d'années.

En cherchant des traces de cire d'abeille dans une série de poteries de différentes régions et de différentes époques, l'équipe a pu recréer une chronologie approximative de l'utilisation de la cire d'abeille à travers l'Europe, l'est de l'Asie et le nord de l'Afrique.

Après sa première utilisation en Turquie, en Anatolie, l'utilisation de la cire d'abeille semble s'être répandue vers le nord-ouest, comme on le voit dans des poteries Méditerranéennes, environ 1500 ans plus tard vers 5000 avant l'Ere Commune. On la retrouve souvent mélangée avec de la graisse de ruminants.

Ce n'est qu'un peu plus tard que les abeilles seront utilisées en Europe; les chercheurs ont trouvé des traces de cire d'abeille en Grèce datant de 4900 à 4500 avant l'Ere Commune, en Roumanie entre 5500 et 5200 avant l'Ere Commune et en Serbie entre 5300 et 4600 avant l'Ere Commune.

Il y a aussi des traces d'utilisation de ce produit au nord de l'Afrique, en Angleterre, Danemark, Allemagne et Autriche, à peu près à la même époque. Mais l'utilisation la plus prolifique a été faite par les fermiers de la Péninsule Balkanique, avec la plupart des poteries contenant des traces de cire d'abeille et datées entre 5800 et 3000 avant l'Ere Commune.

Ce qui est intéressant, c'est que cette chronologie suggèrerait que l'expansion de l'agriculture moderne, qui comprend le défrichement des forêts pour le pâturage, à ouvert la voie à l'extension de l'habitat des colonies d'abeille. Comme l'explique l'équipe: "L'ouverture des forêts pour gagner des terres et des pâturages à favorisé le développement des paysages dans lesquels les fleurs et buissons apportaient un environnement adapté pour les abeilles. En un certain sens, les abeilles poursuivaient l'agriculture, étendant leur habitat au fur et à mesure de l'extension des terres agricoles."

L'équipe recherche encore des traces de résidu de cire au nord de l'Ecosse et en Scandinavie au nord du Danermark, mais ils supposent que ces régions se situent au-dessus de la limite où les ruches peuvent survivre...

Merci à Audric pour l'info !

Source:

via les découvertes archéologiques

http://decouvertes-archeologiques.blogspot.fr/2015/11/les-hommes-et-les-abeilles-une-histoire.html

Écrire commentaire

Commentaires : 0
Mickael Fauque Guérisseur magnétiseur énergéticien, sourcier, géobiologue diplômé de la fédération francçaise de géobiologie et de l'école de géobiologie "l'atelier feng shui"
Mickael Fauque Guérisseur magnétiseur énergéticien, sourcier, géobiologue diplômé de la fédération francçaise de géobiologie et de l'école de géobiologie "l'atelier feng shui"

CONTACT

info@biorespire.com

06.68.15.75.57

 

Le Blog de biorespire
Le Blog de biorespire
stages et conférences
stages et conférences
la géobiologie
la géobiologie
guerisseur
guerisseur
le sourcier et l'eau
le sourcier et l'eau
l'expertise
l'expertise
L'harmonisation
L'harmonisation
La dynamisation
La dynamisation
Le tracé régulateur
Le tracé régulateur
Construction saine
Construction saine
Géobiologie archéologique
Géobiologie archéologique
pollutions élèctromagnétiques
pollutions élèctromagnétiques
Tarifs et devis
Tarifs et devis