lun.

28

mars

2016

La pleine conscience pour prévenir l’anxiété à l’école

Dans un article rédigé par Marie-Joëlle Gosselin et Lyse Turgeon de l’Université de Montréal, on explore une approche novatrice pouvant être mise de l’avant pour prévenir et réduire l’anxiété, tant chez les adultes que chez les enfants : les interventions basées sur la pleine conscience.

pleine-conscience-anxiete

Shutterstock / Wavebreakmedia

La pleine conscience (mindfulness)

Si la thérapie cognitivo-comportementale est la première forme d’intervention recommandée pour traiter les problèmes d’anxiété, d’autres approches peuvent être utilisées à titre complémentaire et préventif. C’est le cas des programmes d’intervention ayant recours à la pleine conscience. Plutôt que de vouloir agir sur le comportement de l’individu, avec la pleine conscience, on cherche à influencer le rapport qu’entretient l’individu avec ses émotions, ses pensées et ses processus cognitifs.

La pleine conscience fait référence à l’idée de porter une pleine attention aux expériences et aux évènements du moment présent dans une attitude de non-jugement et d’acceptation.

Selon les propos de l’article, la pleine conscience pourrait être une approche intéressante à considérer à l’intérieur des programmes de prévention de l’anxiété, notamment chez les jeunes.

La pleine conscience chez les enfants et les adolescents

Comme les enfants sont naturellement curieux et attentifs à l’égard des stimuli sensoriels, ils sont particulièrement réceptifs aux interventions utilisant la pleine conscience, qui consistent à se concentrer sur le moment présent par l’entremise des sens. En apprenant à être plus conscients de leurs perceptions, les enfants seraient plus enclins à faire face aux expériences vécues de manière objective.

Ceci leur permet de prendre conscience qu’il n’existe pas seulement une façon de percevoir les stimulations externes et qu’il est important de faire la différence entre les évènements et l’interprétation qu’on en fait.

Les bienfaits de la méditation pour enfants

Les interventions axées sur la pleine conscience peuvent prendre plusieurs formes. Par exemple, il peut s’agir de porter attention à un aliment en le touchant, le sentant et le regardant avant de le goûter, pour ensuite émettre des commentaires relatifs à l’expérience vécue et comparer les perceptions de chacun. Avec ce type d’exercice, on vise le développement du contrôle de l’attention de l’enfant et le ralentissement de l’émergence des pensées anxiogènes.

La pleine conscience en milieu scolaire

De plus en plus d’études montrent des résultats positifs associés à l’intégration des interventions axées sur la pleine conscience aux programmes de prévention de l’anxiété en milieu scolaire. À titre d’exemple, l’évaluation du programme MindfulKids, mis à l’essai auprès de 199 enfants d’une école primaire aux Pays-Bas, montre une corrélation entre la participation fréquente à des exercices de pleine conscience et l’amélioration du bien-être des enfants ainsi qu’une diminution des symptômes de stress chez ces derniers. Un programme similaire (Learning to BREATHE), testé auprès d’adolescents, a lui aussi montré des résultats intéressants quant à la capacité des jeunes à réguler leurs émotions et à gérer leur stress.

Anxiété et pleine conscience : la pratique en classe

Bien que novatrice, l’utilisation de stratégies axées sur la pleine conscience pour réduire l’anxiété chez les jeunes doit encore faire l’objet de recherches longitudinales. Elle comporte aussi plusieurs défis, tels que la formation des acteurs du milieu de l’éducation, les contraintes liées au temps d’enseignement et l’implication parentale à l’égard de cette approche.

Cela dit, les stratégies d’intervention inspirées de la pleine conscience pourraient s’avérer prometteuses dans le milieu scolaire.

[Consultez l'article]

 

Source de l’image : ShutterstockWavebreakmedia

via rire

http://rire.ctreq.qc.ca/2016/03/pleine-conscience-anxiete/

Écrire commentaire

Commentaires : 0
Mickael Fauque Guérisseur magnétiseur énergéticien, sourcier, géobiologue diplômé de la fédération francçaise de géobiologie et de l'école de géobiologie "l'atelier feng shui"
Mickael Fauque Guérisseur magnétiseur énergéticien, sourcier, géobiologue diplômé de la fédération francçaise de géobiologie et de l'école de géobiologie "l'atelier feng shui"

CONTACT

info@biorespire.com

06.68.15.75.57

 

Le Blog de biorespire
Le Blog de biorespire
stages et conférences
stages et conférences
la géobiologie
la géobiologie
guerisseur
guerisseur
le sourcier et l'eau
le sourcier et l'eau
l'expertise
l'expertise
L'harmonisation
L'harmonisation
La dynamisation
La dynamisation
Le tracé régulateur
Le tracé régulateur
Construction saine
Construction saine
Géobiologie archéologique
Géobiologie archéologique
pollutions élèctromagnétiques
pollutions élèctromagnétiques
Tarifs et devis
Tarifs et devis