GEOBIOLOGIE ARCHEOLOGIQUE ET SACREE

La géobiologie archéologique et sacrée

C'est la détection et l'étude d'un lieu sacré ou d'un lieu dont l'énergie cosmo-tellurique a été travaillé par l'homme, avec ou sans la présence physique du monument, de la construction.

 

L’investigation géobiologique consiste à détecter les phénomènes particuliers et non naturellement placés sur les sites étudiés, tel que la subdivision des réseaux telluriques, le rapprochement de différents réseaux telluriques, l’absence de réseaux, le placement particulier de cheminées cosmo-telluriques, les mémoires anciennes du lieu, etc….

Voir la liste des phénomènes étudiés, ICI

 

 

Grace a la géobiologie il est possible aujourd’hui de retrouver les structures anciennes disparues ou en ruines et de déterminer des zones sacrées ou travaillées.

 

De l’époque mégalithique jusqu’au 17em siècle, les hommes initiés utilisaient et manipulaient les phénomènes cosmo-telluriques, pour créer une zone sacrée, pour assainir un lieu ou créer des défenses énergétiques. Ses techniques étaient Utilisées dans la construction des temples, cathédrales, abbayes, églises, chapelles, châteaux et même les maisons d’habitations a certaines époques.

 

 

Ce qui reste apparent est bien souvent la partie émergée de l’iceberg. Les sanctuaires comme par exemple une allée couverte sont bien plus étendues et plus complexes que ce que l’on pourrait imaginer. La géobiologie permet de retrouver l’étendue de ses sanctuaires et de mieux comprendre la pensée et le travail de ces constructeurs.

 

Voici l’extrait d’une étude d’un site mégalithique

Allée couverte de Bel Even

 

 

 

 

Historique archéologique

 

(Ce texte est la reprise du texte exposé près de l’allée couverte)

 

Les allées couvertes correspondent aux vestiges de monuments funéraires collectifs édifiés par des sociétés d’agriculteur/éleveurs de la fin du néolithique (4em et 3em millénaire av.J-C)

 

Ces constructions, exposées au fil du temps à diverses dégradations apparaissent aujourd’hui sous différentes formes plus ou moins complètes. C’est ainsi que l’édifice monumental de Bel Even n’offre plus aux regards que les parois et la couverture mégalithiques d’un tombeau autrefois dissimulé à l’intérieur d’un important massif de pierres et de terre. Ce tombeau, entièrement construit en quartzite blanc, présente la structure classique d’une « allée couverte armoricaine » avec sa longue chambre de près de 10m de long pour 1.50m de large dans laquelle étaient disposées les dépouilles de plusieurs individus. Celle-ci est précédée au sud-est par un passage rétréci et les ultimes restes d’un vestibule d’accèstandis qu’à l’opposé une petite « cella » était dévolue, semble-t-il, aux dépôts de mobiliers ou d’offrandes.Ouvrages monumentaux inscrits dans le paysage, ces allées couvertes ne semblent pas avoir été construites uniquement pour les morts, mais également pour participer à l’organisation des territoires habités .Avec au moins six autres monuments et différents sites dans un rayon d’une dizaine de kilomètres , l’estuaire de la Rance montre une importante occupation à l’époque Néolithique.

 

Texte de C.Boujot

 

 

 

 

Etude géobiologique

 

La Zone sacrée s’étend a environ 100 m autour de l’allée couverte. Apres une vingtaine de mètre le long de la route nous tombons sur la première porte énergétique du site sacré. Elle est marquée sur le chemin à droite par un merisier et sur la gauche un frêne et un chêne, elle se compose de 5 lignes rapprochées de réseaux telluriques ,2 lignes Hartmann positives et trois lignes Cury positives

Porte 2

La 2 ém porte se situe au tournant du chemin a l’entrée du bois. Elle est composée de quatre lignes de réseaux négatives rapprochées, 2 Cury négatifs, 1 Hartmann négatif et une ligne d’eau négative correspondant au bord d’une rivière souterraine d’environ 8m de large, a une profondeur d’environ 10m et se dirigent vers le sud  vers le bas de la colline de Lesmont. Cette zone fait un effet de décharge et de purification symbolisé par le passage d’eau souterraine.

Etude faite par Mickael Fauque

Photos M.Fauque

Association Biorespire géobiologie  mickael Fauque 06.68.15.75.57. info@biorespire.com    .

9 place Alfred Lecointe 22490 Plouër sur Rance

 

Mickael Fauque Guérisseur magnétiseur énergéticien, sourcier, géobiologue diplômé de la fédération francçaise de géobiologie et de l'école de géobiologie "l'atelier feng shui"
Mickael Fauque Guérisseur magnétiseur énergéticien, sourcier, géobiologue diplômé de la fédération francçaise de géobiologie et de l'école de géobiologie "l'atelier feng shui"

CONTACT

info@biorespire.com

06.68.15.75.57

 

Le Blog de biorespire
Le Blog de biorespire
stages et conférences
stages et conférences
la géobiologie
la géobiologie
guerisseur
guerisseur
le sourcier et l'eau
le sourcier et l'eau
l'expertise
l'expertise
L'harmonisation
L'harmonisation
La dynamisation
La dynamisation
Le tracé régulateur
Le tracé régulateur
Construction saine
Construction saine
Géobiologie archéologique
Géobiologie archéologique
pollutions élèctromagnétiques
pollutions élèctromagnétiques
Tarifs et devis
Tarifs et devis